Mercredi 17 août 2011 à 0:02


   Faisant dès à présent face à une flemmingite aigue, je me surpasse pour vous écrire cette article qui fait suite au précédent. Logique puisque les articles se suivent, le monde est bien foutu vous ne trouvez pas? D'ailleurs aujourd'hui le ciel était magnifique, j'ai même pu trouver un nuage perdu dans le ciel avec une forme de dragon empaillé par un sourd-muet près du Detroit de Gibraltar. De la poésie je vous dis.

   Bref, je ne suis pas ici pour vous parlez d'un quelconque pingouin à lunettes d'Afrique centrale mais d'un des plus grands festival de Metal au monde auquel je suis allé, à savoir le Wacken. C'était à une heure de route de la où j'ai créché toute l'année, autant en profiter.

   Mais avant de venir au festival lui-même, qui commençait le mercredi 4, je me permets d'aller un peu en arrière pour raconter le samedi précédant. En fait non, je vais commencer au vendredi. A savoir le vendredi matin, sortant du museum d'Histoire naturelle de Berlin, je me fais vulgairement saucer avant de pouvoir arrivé à la gare ou j'avais mon train sur les coup de 13h. (cf article précédant) Du coup je rentre sur les coups de 16h à Lübeck, prêt à dormir histoire d'être en forme le samedi, puisqu'il y avait dans un des bars que j'ai fréquente toute l'année une série de concert "d'échauffement". 16 Heures à 1h du mat, il y a de la marge. Ah oui, petite précision, un pote m'a rejoint d'Alsace pour qu'on aille au Wacken. Il est donc parti le samedi matin à 3 heures en voiture pour arriver à 16 heures sur Lübeck. Sachant que le soir on avait les concerts, il a passé une bonne nuit par après.

http://www.99-luebeck.de/images/flyer/gross/WackenWU2011.jpg
   Bref, une série de petit concert sympa, deux scènes, une dehors et une dedans, 9 concerts avec des groupes pas forcément connus mais qui permettent d'échauffer la nuque de près de 200 Headbangers. Il faut tout de même dire que la déco de ce bar est überklasse, que des éléments de recups mécaniques, un gros médaillon (genre 1m50/2m de diamètre) de Lénine avec une ampoule à la place de l'oeil. On avait par ailleurs repéré une tronçonneuse qui pendait au plafond.

http://www.99-luebeck.de/images/ninetyNine.jpg
http://www.99-luebeck.de/images/unimog.jpg
    On a pu rencontrer un Français qui a rencontré sa femme au Wacken et qui depuis bosse sur Lübeck, quelques gens qu'on allait recroiser par après, la bonne soirée tranquille Honnêtement si vous pouvez venir un peu plus tôt pour le Wacken c'est le truc sympa. Pour le coup on s'est tout de même tiré à minuit mon pote commençant une sieste les sièges du dit bars.

   Mais ce n'est que le début, on est arrivé au Wacken le Mardi, sur les coups de 14 Heures. Pour expliquer la mentalité près du village, il faut se dire qu'en arrivant on a croisé un père et son gamin en train de faire du vélo. Le gamin de genre 10 ans qui pour te saluer te fait le signe de ralliement de tout métalleux qui se respecte à savoir les cornes du diable (popularisé par feu Dio) Et de là on arrive au camping. Immense. Les drapeaux qui flottent un peu partout, des zones de Slowmotion ou Zombie walk (zone où tu marches au ralenti ou encore en mode Zombie), les petites conneries sympa. Pour donner une idée du terrain, voilà une petite photo du drapeau que j'ai acheté (parce qu'il faut pas deconner j'ai pris des souvenirs)

http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/DSCN1187.jpg
   Perso on était pas si mal placé, dix minutes pour aller aux grosses scènes, ça va. Bref le mardi c'est on va au camping, on prend ses marques, on va chercher son bracelet à l'accueil (en Allemagne les bracelets pour les festivals (on dit festivaux mais perso ce mot là à tendance à m'ecorcher l'oreille. Je m'excuse auprès de tout ceux qui à cause de moi vont avoir une hémorragie au niveau des yeux) Donc les bracelets sont en tissu)
http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/wacken001.jpg
Enfin bon, on discute avec les voisins, on boit des bières, on va acheter ses packs de bières un peu plus loin. D'ailleurs, parlons des bières. Il faut savoir qu'il y a une bière spéciale éditée à chaque Wacken, canette décorée, bref.

http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/DSCN1188.jpg
   J'ai aussi profité de cette journée pour aller trouver une personne avec qui je discute depuis une année sur Internet, qui est de Lübeck, mais qui a fait une année en Finlande quand moi je suis arrivé pour faire mon année sur Lübeck. Logique. Bref les concerts n'ayant pas commencé on reste squatter sur le camping, boire quelques bières, discuter un peu, faire quelques grillades, voir les gens torchés faire des jeux à boire pour être encore plus torchés.

http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/wacken.jpg
   Et c'est là qu'on commence à entrer dans le vif du sujet. Il faut donc se dire que ce qu'il y a avant c'est l'introduction. Il ne faut pas deconner pour la suite c'est liste des groupes et anecdotes, je vais la jouer sobre.

   Mercredi:

    Les concerts ne commençaient qu'à midi. Donc de 11H à midi il y avait chaque jours des combats vikings. Avec beaucoup de mise en scène. Explication des armes puis on passe au bataille. Mais comme c'est de la mise en scène, autant dire qu'il y a toute l'histoire qui va avec. Donc pretexte pour livrer bataille:
"LUI EN FACE M'A PIQUE MON TEDDY OURS"
   Et du coup on se fout sur la gueule. Voir les gars en cote de Maille brandir un ours un peluche en signe de victoire à quand même quelque chose d'assez grandiose, il faut avouer. (Oui j'ai pas de photos. Tristesse)

http://gallery.wacken.com/albums/WOA_2011_Silvasi/actors_staff_wackinger_village/normal_IMG_4789.jpg
  Et de là on a commencé les concerts. Le mercredi étant une journée tranquille puisque les grosses scènes sont fermées c'étaient surtout des petits groupes, pour la plupart vainqueurs des métals battle organisées de par le monde pour trouver des groupes sympas. Et il faut dire que ceux qu'on a vu étaient sympa. Jusqu'à 16h45:

- Mother of God (Sweden)
- Leash Eye (Pologne)
- Dust Bolt (Allemagne)
- Hammercult (Israël)

   Et à 17h on est passé sur une autre scène voir Russkaja. Pour expliquer, Russkaja sont des ... Autrichiens comme le nom l'indique bien. Bon en fait il chantent en Russe et font du ska/musique du monde. Le genre de truc qui se dansent bien. Et en live autant dire que je surkiffe. D'autant qu'ils arrivent à foutre une ambiance du diable. TRAKTOOOOOOOOOOOR!

  Bref un concert que j'ai surkiffé, et ça tombe bien, il passait sur une autre scène le lendemain. C'est bien foutu quand même.

   A partir de là on a un peu érré de scène en scène jusqu'à se rendre compte qu'il y avait à 17h30 un concours "Miss t-shirt mouillé". Je ne tiendrai compte d'aucune remarque sur ce sujet. Bref repassons au concert. En fait le mercredi on a pas tant écouté de métal, mais plus de la scène alternative. Et pour le coup jusqu'à 19h c'était les "Blechblosn". Un groupe BAVAROIS. (qui boit de la bière blanche cela va de soit) et c'est... comment expliquer... un groupe d'ambiance d'allemande, qui en plus de reprendre les vieux trucs allemands ( Que serra serra, j'en passe) reprends aussi des classiques rock avec Saxo, trombone, j'en passe. Du coup on les a vu débarquer en Kiss, Queen ou ZZ Top (c'est à dire les 8 musiciens sur scène avec une PUTAIN de barbe), la classe.

http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/2841222326400558878121558077732855002400768n.jpg
   Sans oublier le gars qui reprend le riff de Highway to Hell à la tronçonneuse. Du grand art n'importe quoi.

http://photographe-perdu.cowblog.fr/images/bordel/25478123264061990191215580777328550192844425n.jpg
    Bref après ce concert et afin de finir la soirée en bonne et due forme on est allé voir les concerts de musique celtique/médieval avec Reliquiae et un peu plus tard les Aberlours.

   Pour le premier pas grand chose à signaler, ça bouge, ça danse, mais le deuxième ça sautait dans tout les sens, tout le monde se prend par l'épaule, on forme un grand cercle et on a quelque uns qui s'amusent à se prendre par le bras et à tourner au centre du dit cercle. Vraiment la musique de bonne ambiance. Par contre vu la poussière qu'il y avait par terre, vu comme c'était sec, à la fin on m'appelait Mamadou (ceci n'est pas un cliché raciste (et malheureusement pour vous je n'ai pas de photo de mes jambes après ce concert))



   Bref cet article est interminable, j'ai déjà du prendre 2 heures pour écrire ce merdier mais j'en suis pas encore au concerts principaux. Du coup pour vous espacez la lecture et afin que je puisse moi aussi me reposer, je ferai le reste demain. Ou plus tard.
   Ou plus tard.

P.S.: La canette n'est pas encore ouverte, cela ne saurait tarder.
Par PetrifiedEyes le Jeudi 18 août 2011 à 0:03
Hey moi ça m'intéresse, chuis en train de chanter Tracteur tracteur là ! Vivement la suite.
Par photographe-perdu le Jeudi 18 août 2011 à 11:25
TRAKTOOOOOOOOOOOOOOOOOR
Par Lenia le Jeudi 18 août 2011 à 16:24
'tain pareil je crois que je vais chantonner ça tout l'après midi... et puis mythique les tracteurs utilisés dans le clip !!! ^^
Alors bue cette 'tite binouze made in Deutschland ?
Par Lenia le Jeudi 18 août 2011 à 16:36
J'adore le rythme de Mad man !!! ^^
Par photographe-perdu le Jeudi 18 août 2011 à 17:29
De la bière allemande j'en ai bu toute l'année. Autant te dire que je suis pas pressé.
Par L-rn le Mardi 27 septembre 2011 à 15:40
Haaan le pub ! Carrément sympa.
Par Uber Promo Code Paris le Samedi 5 septembre 2015 à 21:46
Avez vous un lien pour que je puisse télécharger l'article en PDF ?
Par serrurier paris 15 le Lundi 7 septembre 2015 à 5:27
Excellent article je vous soutient .
Par PatriceRoger le Mardi 11 octobre 2016 à 6:30
Tu fais du boulot excellent!
Par ManonBazin le Mercredi 16 novembre 2016 à 11:59
Quel article étonnant, un grand merci pour ce travail qui requiert de l’investissement
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://photographe-perdu.cowblog.fr/trackback/3130840

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast